Lettre à Monsieur le Ministre de la Santé

A Monsieur Xavier BERTRAND

Ministre de la Santé

Monsieur le Ministre,

L’ARS d’ Ile de France a refusé en février, sans aucune justification, l’autorisation de continuer à fonctionner au service de rythmologie cardiaque de l’hôpital Victor Dupouy d’Argenteuil, alors qu’il s’agit du seul service de ce type dans le département.

Le 17 mars dernier, vous avez reçu 2 parlementaires du Val d’Oise : Mr Mothron, député, et Mr Hue, sénateur. Vous avez reconnu l’excellence de ce service et , devant chacun d’eux vous avez promis que l’ autorisation serait accordée en réponse à un recours gracieux demandé par l’hôpital. Dès les jours suivants, Mr Martin, Directeur de l’établissement, a adressé cette demande de recours gracieux à l’ARS ainsi qu’un recours hiérarchique à votre intention.

Or, à ce jour aucune réponse n’est encore parvenue, ce qui provoque colère et inquiétude, tant parmi le personnel que parmi les patients. En effet, plus le temps passe et plus le risque est grand de voir partir des médecins inquiets pour leur avenir. Cela rendrait de fait la continuation du fonctionnement impossible, étant donné le faible nombre de cardiologues formés dans cette spécialité.

Est-ce le but poursuivi par l’ARS? On peut s’interroger sur cette attitude et le non respect de la parole du Ministre. La population du bassin hospitalier n’entend pas être ainsi trompée et reprendra l’action s’il s’avère que cette promesse n’était qu’un leurre à quelques jours d’une échéance électorale.

Nous vous demandons instamment de vérifier l’origine du blocage de cette décision et de faire respecter votre engagement.

Espérant que nous pouvons accorder crédibilité à votre parole, je vous prie, Monsieur le Ministre, de bien vouloir accepter l’expression de ma haute considération.

Mme Christiane Leser – animatrice du Comité de Défense de l’Hôpital d’Argenteuil

Hôtel de Ville – 95870 BEZONS

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités régionales. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Lettre à Monsieur le Ministre de la Santé

  1. BOSCH Sandrine dit :

    bonjour, je ne comprends pas qu’une telle décision puisse être prise. Pour qui se prend t-il pour prendre la décision de fermer un service nécessaire et utile à la population mais aussi aux médecins. Nous vivons actuellement dans une France défiguré par les actes des politiciens qui croient tout savoir et tout connaître. Comment vont faire les gens si ce service n’existe plus, si cette hôpital est fermé ; ils vont faire plusieurs kilomètres pour trouver un autre hôpital, non, de nos jours ce n’est pas imaginable. Tant de gens se sont battus pour l’ouverture des hôpitaux et des services qui s’y trouvent. Non à toutes ces mauvaises décisions dans le secteur de la santé qui mettent la vie (privée ou professionnelle) de beaucoup de gens en danger. Il faut continuer à taper du point pour que les services des hôpitaux restent ouverts et fonctionnent le mieux que possible. Mobilisons-nous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s