SUCCES ET MENACES : LA LUTTE DOIT CONTINUER !

SUCCÈS ET MENACES : LA LUTTE DOIT CONTINUER

La mobilisation de tous a permis d’obtenir le maintien de la radiothérapie à l’hôpital d’Argenteuil. L’établissement a reçu l’autorisation officielle le 14 avril dernier pour une durée de 5 ans, une évaluation devant être réalisée dans 3 ans.          

Nous avons appris d’autres succès ces dernières semaines : la réouverture de la radiothérapie à l’hôpital de Guéret, le maintien du centre de santé du Chemin vert à Paris, la réouverture du centre IVG de l’hôpital Tenon à Paris, le maintien de la chirurgie cardiaque à l’hôpital Mondor de Créteil, le maintien de la maternité de Decazeville ainsi qu’un premier sursis de 4 mois pour la cardiologie interventionnelle de Gonesse.

Ces succès ont été obtenus au prix de luttes difficiles et longues avec la mobilisation des personnels, des usagers et des élus. Nous ne pouvons que nous en réjouir. En même temps, nous sommes conscients qu’à tout moment, tout peut être remis en cause par la mise en oeuvre de la politique de santé Sarkozy- Bachelot dont l’objectif est de réduire au maximum les dépenses publiques et de privatiser tout ce qui peut être rentable.

Le 2 avril 107 organisations nationales et plus de 120 locales ou régionales ont mobilisé dans toute la France pour la défense de l’hôpital public, l’égalité d’accès aux soins, le défense de la Sécurité Sociale… C’est un évènement sans précédent par son ampleur, la diversité et la représentativité des organisations signataires de l’appel.

Cela doit nous encourager à amplifier et élargir notre activité pour défendre le droit à la santé de la population de notre bassin car de nombreux problèmes restent posés.

En mars, le Ministre de la Santé  s’était engagé pour le maintien de la rythmologie cardiaque en même temps que pour la radiothérapie. Mais aucune autorisation officielle n’étant encore arrivée, nous sommes intervenus auprès de Xavier Bertrand (courrier joint). Aux dernières nouvelles le dossier devrait être approuvé lors de la commission du 9 juin. Nous resterons très vigilants pour exiger le respect des engagements pris.

D’autres problèmes sont inquiétants : la réforme des urgences de nuit et week-end, le budget de l’hôpital en baisse importante pour 2011, le chantier de reconstruction actuellement à l’arrêt alors que la stérilisation et la pharmacie ne lui sont toujours pas intégrées, le financement des tranches 2 et3. Nous sommes également inquiets des difficultés rencontrées par le réseau oncologie qui prolonge et complète le traitement hospitalier auprès des malades et dont le budget vient d’être amputé de 13%. Afin de faire le point de ces menaces et des ripostes et résistances nécessaires, vous êtes invités à participer à l’assemblée du Comité de Défense

LUNDI  30  MAI  A  20H30

Espace Mandela – 82 boulevard du Général Leclerc – ARGENTEUIL



Publicités
Cet article a été publié dans Actualités département, Actualités régionales, Evènements. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s