PROCHAINE REUNION DU COMITE DE DEFENSE

Nous sommes enfin libérés de Sarkozy et de son gouvernement au service du capital et de la mondialisation financière. Le Parti Socialiste et ses alliés disposent aujourd’hui de la Présidence de la République, du gouvernement et de la majorité absolue à l’Assemblée Nationale. Ils sont donc en mesure de mettre en œuvre le changement promis aux Français.

De premières mesures vont dans un sens positif : rejet de la TVA sociale, engagement de défendre l’hôpital public, projet de lui affecter des fonds non utilisés du grand emprunt, arrêt de quelques restructurations…  Ils sont à confirmer.                              

Mais en même temps la loi Bachelot n’est pas abrogée, la T2R et les ARS sont maintenues, des processus de fusions et de fermetures continuent et des suppressions de postes et restrictions budgétaires sont prévues pour 2013. C’est donc à nous, citoyens et usagers, d’intervenir pour que les choses changent vraiment et que le droit à la santé soit  reconnu pour tous. Il ne suffit pas de grogner, il faut agir.

LA  RADIOTHÉRAPIE  A  NOUVEAU  MENACÉE

A la veille des vacances et malheureusement avec retard, nous avons appris que le Tribunal administratif de Cergy-Pontoise avait décidé la fermeture du service de radiothérapie à compter du 28 février 2013. Ceci en réponse à un recours déposé par la société « Thérap’X Paris Nord » qui exploite le centre de radiothérapie de Sarcelles, celui de la clinique Hartman à Neuilly, le centre de médecine nucléaire d’Eaubonne.

Il est inconcevable que des magistrats décident ainsi de rayer d’un trait de plume un service médical d’excellence répondant aux besoins d’une population de plus de 300000 habitants. Qui plus est le seul service public du département, ayant été équipé récemment d’appareils de pointe ayant coûté 4 millions d’euros aux contribuables. Et cela pour servir les seuls appétits financiers de vautours de la santé plus préoccupés de faire des profits  que de soigner les patients dans les meilleures conditions de proximité et de confort qui jouent un rôle non négligeable dans leur guérison.                                  

Nous nous sommes aussitôt adressés au Président de la République, à la Ministre de la Santé et au Député de la circonscription. A ce jour la seule réponse qui nous soit parvenue est un accusé de réception du cabinet de François Hollande.

La mobilisation de tous est donc à nouveau nécessaire pour sauver la radiothérapie et défendre notre hôpital public.

RÉUNION  DU  COMITÉ  DE  DÉFENSE

MARDI  11  SEPTEMBRE  A  20H30

Salle Henri Weiler à Bezons (face à la mairie)

Venez nombreux et invitez largement autour de vous. Il y a urgence. Nous avons déjà montré que tous ensemble, unis et nombreux, nous pouvons gagner.

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités département, Evènements, Invitation à une manifestation. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s