ESPOIR – INQUIETUDE – VIGILANCE

 Une mobilisation exemplaire : 11 760 signatures recueillies

Une centaine de personnes ont bravé le froid glacial le 12 décembre dernier et se sont rendues au Ministère de la Santé pour remettre ces signatures et témoigner de la volonté de la population de notre territoire de conserver  et de développer un hôpital  de qualité et de proximité avec tous les services dont la population a besoin. Merci à toutes celles et ceux qui ont permis ce résultat qui, visiblement, a impressionné nos interlocuteurs.

Madame Touraine n’ayant toujours pas daigné répondre à nos courriers, une délégation a été reçue par une de ses conseillères se prétendant prise de cours et ne connaissant pas notre dossier. La délégation comprenait des élus d’Argenteuil et Bezons, médecin et manipulatrice du service de radiothérapie et représentants du Comité de Défense. Mme Parrier a écouté très courtoisement nos revendications, nous a ensuite assuré des bonnes intentions de Mme la Ministre pour conclure qu’elle ne pouvait pas nous donner de réponses et qu’elle nous renvoyait vers l’ARS (Agence Régionale de Santé). Devant nos protestations elle nous a promis un rendez-vous très rapide.

En effet, la délégation a été reçue mardi 18 décembre à l’ARS par la responsable régionale pour la cancérologie, la directrice adjointe du pôle des établissements de santé et le délégué pour le Val d’Oise de l’ARS. Nous avons posé d’emblée les 3 questions les plus urgentes.

RADIOTHERAPIE

Nous avons à nouveau souligné la nécessité du maintien de ce seul service public, son excellence, l’inquiétude des personnels et des malades…

L’ARS reconnait le besoin de ce service, la qualité de ses équipements et de son équipe soignante ainsi que la coopération établie avec l’hôpital d’ Eaubonne et l’accueil cette année de 632 patients. Ils considèrent donc que les conditions seront réunies pour permettre de pérenniser son activité. Nous leur avons alors demandé de signer dès maintenant une nouvelle autorisation de fonctionnement ce qui rassurerait les patients actuellement en traitement et les équipes soignantes sur leur avenir. Malgré notre insistance, nous nous sommes heurtés à un refus répété sous prétexte que, sur 3 ans, il manquerait 22 patients (1778 pour 1800) pour répondre aux quotas fixés. Mais ils pensent que ce sera résolu en février avant l’échéance fixée par le tribunal et qu’il n’y a donc pas lieu de s’inquiéter. Nous avons  insisté et réaffirmé qu’il serait inadmissible que pour le manque de quelques malades , des centaines d’autres soient pénalisés et privés de soins de proximité dans un service qui a été financé par leurs impôts, au profit des bénéfices de vautours de la santé, au nom de quotas parfaitement arbitraires. Selon eux il faudrait développer de » nouvelles coopérations » pour « récupérer » plus de patients.

En fait, on considère les malades comme des « parts de marché » à se disputer. Et si le chiffre n’était pas atteint, il pourrait y avoir un nouveau recours du privé. C’est indécent! Où sont les promesses de Mme Touraine de développer l’hôpital public?

Nous espérons, compte tenu des informations données par le service, que la situation permettra de gagner cette autorisation, mais nous appelons à la plus grande vigilance.

RYTHMOLOGIE CARDIAQUE

L’autorisation obtenue de haute lutte doit être renouvelée au mois de mars. Le SROS (Shéma d’Organisation Régionale de Santé) actuellement en cours d’élaboration prévoit pour le Val d’Oise la possibilité d’1 OU 2 autorisations. Deux sont demandées : Argenteuil et Pontoise.

Nous avons fait remarquer que le service d’Argenteuil avait été créé, formé et équipé à la demande de l’ARH en 2008, que sa qualité était reconnue et qu’il répondait à un besoin. A la demande de l’ARS, il a aidé à la mise en place d’un service à Pontoise. De plus, dans toute l’Ile de France, on compte un service de rythmologie pour 600 000 habitants. Le Val d’Oise doit donc en compter 2. Une discrimination serait d’autant plus inacceptable que notre territoire compte une population largement défavorisée et que le taux de mortalité dans ce domaine y  est plus élevé que le taux régional.

Malheureusement, les représentants de l’ARS se sont cantonnés à la même argumentation que pour la radiothérapie et ont refusé de s’engager. Là encore la mobilisation sera nécessaire.

RECONSTRUCTION: 2ème et 3ème tranche.

L’ARS a affirmé que ces 2 tranches de travaux n’avaient jamais été approuvées. Ils ont expliqué qu’un état des lieux global devait être fait, des investissements ayant été réalisés ces dernières années de façon anarchique et sans contrôle. C’est donc seulement à la fin de l’année  2013 que de nouveaux projets seront envisagés en fonction de priorités qui devront tenir compte de la réduction des crédits.

En conclusion, nous avons senti que l’importance de notre mobilisation les met en difficulté, mais ils se retranchent derrière l’application de la loi Bachelot et l’adoption d’un budget d’austérité pour justifier leurs réponses et refuser tout engagement formel.

Cela confirme ce que nous avons déjà constaté à plusieurs reprises : nous ne pouvons séparer la défense de l’hôpital d’Argenteuil d’une bataille plus générale pour l’abrogation de la loi Bachelot et la mise en oeuvre d’une véritable politique solidaire et démocratique de santé publique et de protection sociale, avec un budget à la hauteur des besoins.

En dernière minute, le Conseil de Surveillance de l’hôpital s’est réuni ce jeudi 20 décembre (pour la 1ère fois depuis le mois de juin). Les premiers effets de l’austérité budgétaire se font sentir : l’année 2012 se termine avec un déficit de 2,5 M€, alors qu’au prix d’efforts considérables du personnel le budget était revenu à l’équilibre ces 2 dernières années! On envisage un nouveau plan de « retour à l’équilibre » avec tous les dangers prévisibles.

PLUS QUE JAMAIS, RESTONS VIGILANTS ET MOBILISES

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités département, Actualités régionales, Compte-rendu, Information de l'Hôpital. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s