ASSEMBLEE DU COMITE DE DEFENSE ET DE SES AMIS

ASSEMBLEE  DU  COMITE  DE  DEFENSE  ET  DE  SES  AMIS

LUNDI  18  FEVRIER  2013  A  20H

                                  Salle GAVROCHE – 35 rue des Barentins à Bezons.

Après les rencontres au Ministère de la Santé et à l’ARS en décembre, nous sommes toujours en attente d’une réponse concernant la radiothérapie. A moins d’un mois de la date de fermeture qui avait été annoncée, il est inadmissible de continuer à laisser planer la menace. Imaginez l’inquiétude des malades ne sachant pas où, comment et avec qui leurs traitements pourront être poursuivis ainsi que l’angoisse des personnels à la fois pour leurs patients et pour leur propre avenir!

Qu’il soit clair que les 12000 signataires de la pétition et de nombreux autres citoyens ne laisseront pas fermer ce service performant indispensable à la population et financé par elle.

Notre Comité de Défense a été créé il y a maintenant 5 ans pour réagir aux difficultés et menaces pesant sur l’hôpital. Nous avons toujours été conscients que cet établissement ne vit pas en autarcie, qu’il est tributaire des décisions de la politique nationale de santé, du budget de la Sécurité Sociale…. Nous ne pouvons donc pas limiter notre action au strict périmètre de l’hôpital. Si nous nous battons pour le défendre, c’est parce que c’est un élément essentiel de la possibilité d’accès de toute la population à des soins de qualité et de proximité. Mais l’expérience montre que si nous nous limitons à cet aspect local tout est à recommencer à chaque fois.

Alors que le déficit se creusait dangereusement, nous avons obtenu une subvention exceptionnelle en 2008. Un plan de retour à l’équilibre draconien s’y est ajouté qui a demandé des efforts considérables aux personnels. Depuis 2 ans le budget annuel était équilibré, mais le budget de la Sécurité Sociale insuffisant a généré cette année un nouveau déficit et dans la foulée un nouveau plan de retour à l’équilibre qui ne peut qu’aggraver la situation. Le budget de la reconstruction est bloqué.

Une première bataille en 2010 avait permis de gagner difficilement le maintien des services de radiothérapie et de rythmologie cardiaque. Ils sont à nouveau menacés aujourd’hui ainsi que  la coronarographie ce qui fragiliserait l’ensemble du service de cardiologie.

Il n’est pas possible de recommencer en permanence les mêmes batailles. Il est indispensable de se préoccuper de l’ensemble de la politique de santé dans notre pays.

Certains craindront peut-être de « faire de la politique ». Nous en faisons déjà, au sens noble et originel du terme, c’est à dire s’occuper de la vie de la cité. Notre Comité rassemble des personnes de toutes opinions unies par le souci de défendre le droit à la santé pour tous. C’est une richesse incomparable que nous tenons à conserver. D’ailleurs il est clair que nos objectifs et notre détermination sont restés les mêmes , que ce soit sous la Présidence de Sarkozy ou sous celle de Hollande.

C’est pourquoi nous vous invitons à participer nombreux à cette réunion afin de réfléchir ensemble à la situation de la santé nationalement et localement et notre rôle pour défendre le droit imprescriptible de tous à la santé quelle que soit leur situation sociale, familiale ou géographique.

C’est tous ensemble que nous gagnerons le respect réel et complet de ce droit.

Publicités
Cet article a été publié dans Actualités département, Actualités régionales, Evènements. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s